Le matériel

palmes

Le matériel employé pour la nage avec palmes

Les généralités

• La pratique de la nage avec palmes nécessite un matériel réduit, tout du moins pour le début. La première année, la monopalme, qui représente l’accessoire le plus onéreux, est prêtée aux membres débutants par notre club, le CNO-NAP.

• En revanche, il est impératif que ceux-ci possèdent immédiatement leur matériel de base, ne serait-ce que pour des questions d’hygiène, exemple : le tuba.

• Le matériel nécessaire, que chaque débutant doit posséder dès les premières séances d’entraînement, est donc :

- des lunettes de natation ou un masque de nage pour protéger les yeux et assurer une bonne vision sous l’eau ;

- un tuba frontal ;

- une paire de palmes ou bipalme, pas trop longues et en caoutchouc.

Par la suite, si certains membres du club veulent faire des sorties en milieu naturel, il est impératif d’avoir une combinaison de nage afin de se protéger contre le froid.

• La deuxième année, les membres du club doivent posséder leur propre monopalme. Le club peut leur fournir cet article à des tarifs préférentiels, par l’intermédiaire du Responsable du Matériel : Thierry COMMUNAL.

 

Les différents articles

Le masque de nage

masquesimple  Article recommandé pour la nage avec palmes.

Apprécié des débutants comme des nageurs confirmés.


 Les lunettes de natation

lunettes Article pour les très bons nageurs en particulier il est utile pour les départ plongés au cours des compétitions en piscine.


  Le masque de plongée

masqueintegral  Le masque de plongée a un avantage pour la nage en apnée ou pour effectuer des virages sous l’eau car il isole le nez de l’eau.

En revanche, il est moins efficace pour la respiration. En effet, l’air déjà respiré est rejeté dans le tuba, il est donc chargé de dioxyde de carbone. De nouveau respiré, cet air  affecte l’oxygénation optimale du sang, surtout pour des efforts de longues durées.


Le tuba frontal

tubacentral Article vivement recommandé pour la nage en bipalme et en monopalme. Sa position symétrique sur le front minimise la résistance à l’avancement dans l’eau.

Le tuba du plongeur subaquatique n’est pas adapter à la nage en bipalme ou en monopalme car sa position excentrée, soit à droite, soit à gauche de la tête augmente la résistance de l’eau à l’avancement. Le tuba frontal a donc une position plus hydrodynamique.

En fonction de la morphologie de la tête du nageur, le tuba frontal doit être réglé un fois pour toute :

- pour le positionnement en  hauteur du tube ;

- pour le diamètre de la tête.


La bipalme

palmes

La bipalme ou « paire de palmes » est surtout faite en caoutchouc mais certains modèles peuvent être confectionnées en fibre de verre ou en carbone.


La monopalme

monopalme

La monopalme existe dans plusieurs matériaux / caoutchouc, fibre de verre et carbone.

La plus efficace et la plus solide est celle fabriquée en fibre de carbone (voir photo ci-contre) mais c’est également la plus chère !


La combinaison de nage

combi1 combi2 Pour homme à gauche, pour femme à droite.

La combinaison de nage est nécessaire pour la nage en milieu naturel sur des moyennes et longues distances : 1, 2, 5, 10, 20 km, voir plus.

Attention ! Les combinaisons de nage pour la bipalme et la monopalme ne sont pas identiques. En effet, pour la nage en bipalme, il faut que les mouvements des bras ne soient pas entravés par la rigidité de la combinaison au niveau des épaules. Ces combinaisons sont donc faites en tenant compte de cet impératif.

Les combinaisons de nage en monopalme ont une morphologie un peu différente de celles de la nage en bipalme. En effet, les bras au cours de la nage en monopalme sont constamment tendus. Il ne faut pas que le nageur dépense de l’énergie pour déformer le vêtement au niveau des épaules pour maintenir ses bras tendus. Aussi, ces combinaisons sont conçues, bras tendus, pour faciliter la position du nageur au cours des épreuves.