LA TRAVERSEE DES CANARDS ET DES DAUPHINS 2018

Richard s’est proposé pour rédiger le compte rendu de cette compétition du début de la saison 2018 – 2019 :

« La Traversée des Canards et des Dauphins se déroulait à Carry-le-Rouet, à l’est de Marseille, le 23 septembre et propose deux distances le 2 km et le 5 km en bi-palmes ou mono-palme.

Cinq nageurs du CNO étaient inscrits ; les « locaux » en fait ! :
• Marie-Luce et Jean-Yves pour les Canards
• Blandine, Élise et Richard pour les Dauphins »

« Côté organisation, tout était parfait même si nous avons estimé qu’ils étaient un peu « rigides » sur le certificat médical. Par contre, un grand parking gratuit était à disposition et de nombreux bus nous conduisaient de l’arrivée (La plage de Carry-le-Rouet) au départ (Le port de Carry).
Parmi les organisateurs nous avons retrouvé des anciens membres formés au CNO, ce qui est un gage de sérieux et d’efficacité ! »

« Le temps était très beau avec une eau à 22°C. Bon d’un autre côté un Mistral atteignant 5 Beaufort laisse peu de place aux nuages. Du coup une légère inquiétude pour la navigation, surtout que les bouées n’ont pas l’air bien grandes. »

« Nous partîmes cinquante (dans le bus) ; mais par un prompt renfort, nous nous vîmes six cents en arrivant au port, tant, à nous voir marcher avec un tel visage, les plus épouvantés reprenaient de courage !

Rapide briefing (il fait très chaud avec les combinaisons en plein soleil) et mise à l’eau.

Rien à voir avec le Défi où s’équiper peut être de temps en temps Rock ’n’ Roll, surtout en mono, sur les rochers du Château d’If. Ici on peut tranquillement utiliser les mises à l’eau bateaux, ou même une mini plage de sable que Blandine nous a indiquée. Très cool !

Il ne vaut mieux pas trainer car le départ a lieu à l’heure pile. »

« La première partie du parcours est plutôt simple. Il suffit de viser les différents caps. Eau cristalline peu profonde, parcours protégé du vent et des vagues, nous pouvons observer de nombreux poissons (pas sûr que cela soit favorable à la performance d’ailleurs …). Nous arrivons très vite en vue de la plage. Les participants du 2 km tirent tout droit pour terminer leur course et les 5 km virent tribord pour longer la plage et viser ensuite « La Grande Mona ». »

« Le briefing disait que la bouée était à l’extrémité droite du rocher. L’ennui est que le rocher ne se découpe pas vraiment clairement par rapport à la côte située derrière d’où quelques erreurs de cap.
Le bord suivant fait environ 1200 m. Et là les conditions se compliquent : la côte n’est plus là pour nous protéger du vent, nous prenons la houle de trois quart face (bonjour les crampes) et il y a pas mal de fond (plus de spectacle). Heureusement le cap n’est pas trop dur à suivre. Environ 20 minutes après dernière bouée et cap sur la plage ou du quatre-quarts et du chocolat nous attendent. »

« Dernière épreuve, et pas des moindres : Départ Gare StCharles : 30°C, Arrivée Paris : 12°C ! »

Les résultats

Pour le 2,5 km avec 168 participants

Jean-Yves FARAUD, 17e dans sa catégorie en 34 min 37 s ; 41e au général

Marie-Luce FARAUD, 20e dans sa catégorie en 40 min 54 s ; 88e au général

Pour le 5 km avec 214 participants

Elise VAN DES SCHANS, 6e dans sa catégorie en 1 h 27 min 53 s ; 88e au général

Blandine PINEL, 8e dans sa catégorie en 1 h 44 min 52 s ; 171e au général

Richard DOUXAMI, 11e dans sa catégorie en 1h 46 min 33 s ; 178e au général

Un commentaire sur “LA TRAVERSEE DES CANARDS ET DES DAUPHINS 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *